Johan Steppe Business Unit Manager +32 485 07 11 93

Credoc

E-guichet d'information sur les parcelles

Sur la plateforme de Credoc, la filiale IT du notariat belge, les notaires vont chercher toutes les informations nécessaires à leur travail. Le Credoc s'est associé à Ordina pour optimiser le service relatif aux parcelles avec droit de préemption. Un e-guichet, intégré dans la plateforme existante, permet aux notaires de rendre leurs processus plus rapides et efficaces.

Credoc Contact Prendre contact avec Johan Steppe

Le client

Credoc est la branche IT de la Fédération royale du notariat belge. Le Credoc est chargé de mettre les activités des notaires en conformité avec les évolutions de la société. Le Credoc a développé une série d'applications pour les notaires et leurs collaborateurs. 

Le défi

La Fédération royale du notariat belge utilise depuis toujours la plateforme applicative du Credoc. Les notaires y trouvent toutes les informations leur permettant d'effectuer optimalement leur travail. Toutefois, des informations supplémentaires sur les parcelles étaient nécessaires. Le contrôle des parcelles soumises au droit de préemption - le droit, pour certaines instances, d'être les premières à acheter une parcelle - semblait nécessaire pour garantir une collaboration plus efficace.

La solution

Comme Ordina avait déjà implémenté une solution analogue pour la Vlaamse Landmaatschappij, le Credoc a fait appel à notre expertise. Un e-guichet en Java, intégré dans la plateforme existante, semblait être la solution idéale. Les notaires peuvent ainsi vérifier rapidement si un droit de préemption s'applique à un bien immobilier.

Le résultat

L'e-guichet a été mis sur les rails 2 mois plus tôt que prévu. L'information simplifie et accélère considérablement le travail des notaires, qui peuvent mieux servir leurs clients.Pour la plateforme du Credoc, la solution a représenté un grand progrès. Le Credoc a donc choisi de faire à nouveau appel à l'équipe Java d'Ordina. Une nouvelle application d'échange de rapports entre le notariat belge et le pouvoir fédéral a été mise en chantier.