Découvrez l’accélération numérique avec un expert d’Ordina

Un entretien agréable, une vision claire et une riche expérience : Erwin Van der Taelen, Digital Transformation Manager au sein de notre équipe Business & Consultancy (Buscon) parvient à charmer les plus critiques de nos prospects. La décision d’Erwin de quitter Ordina en 2018 pour endosser le rôle de CIO chez Corona Direct a été accueillie comme un tremblement de terre par son équipe. Mais il est de retour. « Partir d’une vision et d’une stratégie co-élaborées avec nos clients et nos équipes à haut potentiel pour intégrer la technologie et ainsi créer un changement positif et une plus-value tangible, c’est ce que j’aime par-dessus tout. »

Après ses études en informatique, Erwin ne savait pas vraiment quelle direction prendre sur le plan professionnel. Il savait par contre déjà qu’il ne voulait pas que ses journées soient entièrement consacrées à des tâches purement techniques. « La technologie me passionnait, mais pas au point d’être constamment au service de la technologie. J’avais donc parfois l’impression d’être un intrus au milieu des autres étudiants IT » dit-il en riant. « Être plongé constamment dans les zéros et les uns, ce n’était pas vraiment mon truc. Mais je trouvais cela fascinant de voir comment la technologie pouvait faire avancer la société. C’est aussi devenu le principe conducteur de ma carrière professionnelle depuis une trentaine d’années maintenant : mener en équipe des projets qui offrent une plus-value, qui induisent un changement positif. »

Comment la technologie peut-elle faire progresser la société ? Cette question est le principe conducteur de ma carrière, depuis 30 ans déjà.

Aucune hiérarchie, plutôt de la consultance

Dans sa quête d’impact positif, Erwin a atterri dans le monde bancaire où il a travaillé pendant plusieurs années comme ICT Project & Program Manager chez ING et Euroclear. Ensuite, il a rejoint AXA et puis le groupe Colruyt où il a dirigé le département IT. Enfin, il a occupé le poste de CIO chez Corona Direct. « En tant que senior manager, j’ai contribué ces 7 à 8 dernières années à la transformation numérique de ces entreprises, ce qui était très intéressant. Mais, au bout de quelques années, j’avais besoin d’autre chose : la routine n’est pas synonyme de zone de confort pour moi, elle me pousse à aller vers de nouveaux horizons, à relever de nouveaux défis et à me remettre régulièrement en question ainsi qu’à me “redécouvrir”. »

Ordina : un voilier stable et solide

Erwin a écarté l’offre de grandes entreprises de consultance. Il a choisi Ordina. « Ce n’était ni un paquebot ni un petit canot, mais un voilier solide et agile à la fois. C’est ainsi que je voyais et que je vois encore aujourd’hui Ordina », explique-t-il. « Sur un voilier, tout le monde s’active, sans trop de chichis. Les initiatives et les efforts sont encouragés. Évidemment, le feu passe parfois au rouge, mais c’est comme ça que l’on apprend. C’est aussi comme ça que fonctionne Ordina. »

En tant que Transformation Manager au sein de Buscon, Erwin a dirigé l’implémentation ERP stratégique à l’échelle internationale de Boortmalt et a accompagné Lidl & Proximus dans leur transformation digitale. « La première fois que j’ai rencontré la direction de Lidl, j’ai été impressionné par l’offre d’un concurrent posée sur la table. Le CIO m’a demandé comment nous envisagerions concrètement la transformation numérique (implémentation ERP) et dans quelle mesure nous pourrions soulager les tâches de Lidl à ce niveau-là. En posant plusieurs questions ciblées, j’ai commencé à schématiser notre approche sur un tableau en partant des éléments de notre conversation sans avoir préparé quoi que ce soit. Cette vision des choses et mon approche ont fait mouche, car Ordina a décroché le contrat. Ce sont des souvenirs et des expériences que j’apprécie énormément », ajoute-t-il.

Un voilier à la fois solide et agile. Tout le monde s’active, sans trop de chichis. C’est aussi comme ça que fonctionne Ordina.

L’importance de l’approche pratique

« Les stratégies pompeuses et les dias solennelles, très peu pour moi, et je remarque que les clients recherchent aussi de plus en plus les approches simples, pratiques et concrètes », poursuit Erwin. « Accompagner un client tout au long de sa transformation digitale signifie, selon moi, chercher comment intégrer la technologie en partant d’une vision et d’une stratégie pour créer une plus-value pour le client et pour l’entreprise en général. Inutile de venir avec des exposés académiques pour le faire correctement. Il m’arrive évidemment de parler de vision et de stratégie, mais j’aime aussi être sur le terrain. L’expérience de la pratique est et demeure essentielle à bien des égards. Aussi dans le domaine de la transformation digitale. Il faut prendre le temps de se retrouver autour de la table, de se concerter, d’unir ses efforts et de tirer profit des points forts de chaque partie impliquée. Il faut aussi veiller à ce que les gens exploitent au maximum leurs forces pour créer la dynamique “1+1 = 3’. »

Lidl a apprécié l’approche d’Erwin et lui a même proposé le poste de CIO. Mais il n’y a pas donné suite. Par contre, Erwin a accepté plus tard la proposition de l’assureur Corona Direct. ‘En tant qu’assureur direct, Corona Direct est une entreprise de taille moyenne qui me proposait de codécider du cap à suivre. C’est ce qui m’a séduit, et tout s’est d’ailleurs très bien passé jusqu’à ce qu’il y ait récemment plusieurs réorganisations internes. Le nouveau style de management me correspondait moins et coïncidait moins avec mes propres convictions.’

Il faut prendre le temps de se retrouver autour de la table, de se concerter, d’unir ses efforts et de tirer profit des points forts de chaque partie impliquée.’

L’évolution vers la recherche constante de valeur

Après quelque temps de réflexion, Erwin est revenu chez Ordina avec qui les liens ne s’étaient jamais vraiment rompus. Chez Corona Direct, il avait effectivement collaboré étroitement avec Mark Vandenwauver et son équipe de la BU Security & Privacy. Ordina a accueilli Erwin à bras ouverts ! Erwin a également été surpris positivement de voir à quel point Ordina avait évolué en à peine deux ans : ‘Ordina a toujours occupé une place un peu spéciale dans mon cœur, mais, au début de ma carrière chez Ordina, il n’y avait pas beaucoup de profils medior et senior autour de moi, ce qui me manquait. Attention, ne vous méprenez pas, j’adore travailler avec des jeunes, mais je crois fortement en la puissance de la diversité sur le plan de l’expertise, du bagage professionnel et de l’âge. Ordina a vraiment investi beaucoup à ce niveau-là. La stratégie 2022 qui nous guide au quotidien s’inscrit parfaitement dans ma vision des choses : créer de la valeur pour nos clients au moyen de la technologie ‘ahead of change’. Notre mission n’en est que plus ambitieuse. Et c’est ce qui me motive et me donne de l’énergie.’

La stratégie 2022 qui nous guide au quotidien s’inscrit parfaitement dans ma vision des choses : créer de la valeur pour nos clients au moyen de la technologie.

L’union des forces cross-unit

Comme en 2016, Erwin combine une fonction de Senior Digital Transformation Manager et un rôle de (practice) head of PMO (project management office). Très vite, Bart Briers et Sven Mus de l’équipe Quality & Compliance se sont adressés à lui : leur client UCB Pharma se heurtait à la complexité de sa gouvernance IT : ‘Le CIO voulait améliorer l’efficacité et l’efficience compromises par différents obstacles. Nous les avons écoutés et leur avons soumis une proposition à valeur ajoutée pour optimaliser leurs processus de gouvernance IT. Trois experts de BU différentes ont été impliqués dans ce projet pour déboucher prochainement sur des initiatives concrètes d’amélioration. Cela prouve clairement qu’Ordina a changé son fusil d’épaule : réunir différents experts pour unir leurs forces et soumettre une proposition solide et stratégique en connaissance de cause ; cette approche très puissante est entièrement nouvelle.’

De retour sur les bancs de l’école

‘Ces dernières années, il m’est arrivé de douter, de ne pas savoir où était ma place, ni comment offrir la meilleure plus-value. C’est désormais terminé : la casquette de Management Consultant chez Ordina me va parfaitement bien. En tant que Management Consultant, je m’épanouis beaucoup plus et j’en retire beaucoup plus de satisfaction. Tous les morceaux du puzzle sont dorénavant en place !’, souligne Erwin.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il va s’arrêter là. Depuis septembre 2020, il suit un master en Science in Enterprise Architecture, une initiative de l’Université de Gand et de l’IC Institute : ‘La transformation numérique est en constante évolution. Je me rends compte autour de moi que tout évolue de plus en plus vite et je veux davantage miser là-dessus. Ces 30 dernières années, j’ai toujours jeté des ponts entre l’IT et le Business, souvent depuis différentes fonctions de management, mais j’entrevois encore trop les choses d’un point de vue ICT. Cette formation va me permettre, je l’espère, de mieux comprendre les nouveaux modèles stratégiques, les nouvelles architectures de travail, les nouveaux écosystèmes, etc.’

‘On peut s’épanouir et apprendre tout au long de la vie ! Lorsque je regarde ce que j’ai accompli par rapport à ce que je voulais accomplir, je me rends compte que j’ai exploité pleinement tous mes talents et que j’ai pu offrir une plus-value à mes clients et à la société. Ce sont des considérations quelque peu philosophiques, mais ce sont les valeurs que je défends et c’est ma philosophie de vie’, conclut Erwin.